Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

La meute (3)
Fantastique
+13
Auteur :
Catégorie : Fantastique
1
0
0pt
Lecture Zen
[ Chapitre : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 ]
Chapitre III : Maîtrise de soi



 Ce matin je m'habille comme pour aller en rando. J'explique à mes parents que j'ai rendez-vous avec des amis en forêt pour faire un trek. Ils me souhaitent bonne journée sans se douter de rien. Je marche vers le sous-bois et essaye de retrouver Cassandra à l'odeur. En vain malheureusement, je ne maîtrise pas encore assez mes sens pour reconnaître et suivre une odeur particulière, surtout que la forêt regorge de nombreuses effluves différentes… Je regarde donc le message qu'elle m'a envoyé sur mon téléphone où elle m'indique le chemin qu'elle a emprunté. Je la rejoins rapidement et après un rapide bonjour nous commençons l'entraînement :


— Le secret c'est le contrôle de soi. Tout est une question de volonté. Si tu veux déclencher la transformation il faut le vouloir très fort et il en va de même pour redevenir humain. La seule difficulté c'est que pour redevenir humain tu dois être calme. Si ton coeur bat trop vite ou que tu es en colère ça ne marchera pas… En fait, c'est comme un muscle, plus tu utiliseras la métamorphose, plus ce sera facile et plus ça te viendra naturellement. Mais pour ça il faut commencer dès maintenant !
— D'accord, je vais essayer. Mais éloignes-toi un peu, je ne voudrais pas te blesser accidentellement…


Je me concentre alors profondément. Je veux me métamorphoser, je me focalise sur cette idée, comme dans une bulle. Je sens alors le mécanisme se mettre en route. Comme il y a deux jours, mes os se déforment et je mets moins d'une minute à me transformer : cette fois je l'ai déclenché volontairement et mon corps n'a pas essayé de lutter. C'est fait, je suis de nouveau dans la peau d'une créature surnaturelle. Je vais maintenant essayer de faire la manoeuvre inverse. Ce sera une première parce que la dernière fois j'étais endormi pendant le processus… C'est parti. Je me concentre sur le désir de redevenir humain. Mais je suis déconcentré par des voix au loin ! Je les entends comme si elles étaient à côté de moi :


« Qu'est-ce qui a bien pu faire ça ? »
« Un loup peut-être… »
« Mais vous avez vu les marques de crocs ? C'est plus gros que ça ! »
« Et puis des loups, on en a pas vu ici depuis des années ! »


Mince ! Ce sont des chasseurs et on dirait qu'ils sont tombés sur la carcasse que j'ai dévoré hier… Je panique, il faut que je me calme ! Mais plus le temps passe plus j'ai peur qu'ils viennent dans notre direction ! Je ne parviens pas à me calmer ! Cassandra s'en rend compte et s'éloigne encore de quelques pas. Elle me conseille de courir, tout en restant à l'abri de la forêt. Je m'élance alors dans la direction opposée aux chasseurs. J'utilise toute la puissance que mes muscles me fournissent. Je laisse derrière moi Cassandra, qui peut toujours se faire passer pour une randonneuse. Je sens le vent qui tente en vain de freiner ma course, je vois le paysage forestier défiler autour de moi à toute vitesse, c'est une sensation tellement grisante ! Je ralentis ma course jusqu'à m'arrêter complètement. Mon cœur bat vite mais ce n'est plus par peur ou par inquiétude. Je me sens plus calme. J'ai compris : l'effort me permet de me calmer ! Je me concentre maintenant sur ma transformation et le mécanisme se met en route. Cette sensation est plus étrange parce que tout mon corps se réduit ! Mes poils rétrécissent et mes habits se reforment à partir de mon pelage. Je suis maintenant seul, au beau milieu de la forêt… C'est malin ça… Je vais devoir faire le retour à pied. Sauf si… Je me focalise sur mon ouïe. J'essaye de percevoir la discussion des chasseurs mais je suis trop loin. J'avance donc à petite foulée en revenant sur mes pas. Je vais essayer de rejoindre le chemin que j'ai pris tout à l'heure tout en guettant si de nouveaux sons sont à ma portée.

Au bout d'une dizaine de minutes je perçois des bruits de moteurs au loin sur ma droite. Je change de direction et me rapproche de la source du bruit. Cette fois j'entends aussi des voix. Ce sont bien les chasseurs de tout à l'heure. Ils ont quitté la forêt pour rejoindre leurs pick-up en bord de route. Je me suis rapproché pour les avoir en visuel et savoir combien ils sont. Ils sont une quinzaine :


— Il va falloir faire venir un véto pour savoir quel animal c'est…
— Oui parce que faudrait pas qu'on nous pique nos proies !
— Et encore moins notre bétail !
— Je sais ce qu'il faut faire. Il faut installer des caméras thermiques à plusieurs endroits dans la forêt et filmer pendant une semaine ou deux. On verra bien si on voit passer notre animal mystérieux… Je connais quelqu'un qui peut nous équiper.


Ainsi il y aurait aussi des fermiers ? Intéressant… Je comprends leur inquiétude : un animal de mon gabarit est plus qu'un danger pour leurs troupeaux ! Cependant je vais avoir besoin de m'entraîner ici pendant les prochaines semaines et je ne peux pas prendre le risque de me faire démasquer par ces hommes armés… Je vais devoir y réfléchir. En tout cas je sais que pour aujourd'hui c'est bon, ils ne reviendront pas en forêt. Je m'éloigne donc et je me transforme. Sous cette forme je serais plus rapide pour rejoindre Cassandra, en espérant qu'elle m'ait attendu…


Je la retrouve une vingtaine de minutes plus tard et nous continuons l'entraînement. Je fais des progrès car j'ai de moins en moins de mal à redevenir humain. En milieu d'après-midi nous faisons pause. Je commence à atteindre mes limites et je suis essoufflé.


— La prochaine étape va être de contrôler tes sens, me dit-elle. Il faut que tu apprenne à t'isoler du bruit ambiant par exemple. Sinon tu vas avoir du mal au lycée… Entre le bruit des couloirs et le fait d'entendre tous les murmures dans les salles environnantes…
— Je suppose que c'est encore une question de concentration ? J'ai réussi à le faire pendant que je courrais. Je me suis focalisé sur le paysage qui défilait et j'ai complètement occulté ce qui m'entourait.
— C'est tout à fait ça. Au début, il faudra que tu trouves un repère sur lequel te concentrer puis ce sera de plus en plus facile.
— Et un dernier point que je voudrais éclaircir avant qu'on rentre : le jour de ma première transformation j'ai senti une biche à quelques centaines de mètres et je n'ai pas pu faire autrement que de sortir de chez moi pour aller la chasser. Je veux savoir comment contrôler cet « appel du Sang ». Ça risquerait de me poser des problèmes si ça recommence…
— Oui c'est clair ! Si ça t'arrive en plein milieu d'un cours j'aimerais pas être dans la même salle ! En fait, c'est ta première transformation qui t'a déclenché cette faim. C'est instinctif. Un nouveau Loup se nourrit de la première proie qu'il trouve. Et cette faim reviendra à chaque pleine lune malheureusement… C'est la contrepartie de votre puissance : votre instinct est aussi plus fort et vous ne pouvez pas le contrôler éternellement.




Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la !
Quitter la Lecture Zen Options Lecture audio
a
A



OK
Version mobile
Catégories