Connexion

Nom d'utilisateur

Mot de passe

Le sang du hara (1)
Poésie
Tout Public
Auteur :
Catégorie : Poésie
1
1
1pt
Lecture Zen
Koï marchait les yeux fermés. Il ne savait plus s'il était le jour où la nuit. Le soleil était une chevelure rousse. C'était la canicule et il ne ressentait aucune chaleur, c'était un grand froid d'hiver, un silence à peine troublé par la chute des dernières feuilles gelées qui se cassaient comme du verre, et il ne ressentait pas la glace des os, ni l'eau pénétrante s'insinuant entre ses côtes.

Il marchait au bord des précipices sans les voir, il avançait en totale indifférence au monde qui l'entourait. Y avait-il un monde encore ?

Il longeait le domaine de l'eau verte, des lacs troubles et des étangs sombres, les eaux mortes et glauques, les grandes herbes sans vie ; ses pas ne reconnaissaient plus aucun chemin. Ses yeux n'arrivaient pas à se défaire d'autres yeux, son esprit n'arrivait pas à décoller de lui un sourire éternel.

Il vivait comme s'il allait mourir dans l'instant, et plus rien ne lui importait, pas même de le savoir.

Il avait connu l'enfer brûlant, il avait connu la soif, il avait longé la fosse des tombeaux, il avait trébuché, il avait connu le feu des alcools qui l'avaient transpercé, il s'était desséché sans même en avoir conscience.

Il avait eu envie de se couper la langue, de perdre la parole, de se brûler les yeux pour ne plus voir le soleil flottant au vent, pour ne plus jamais voir un sourire de femme.
Il s'était agenouillé dans le silence, dans la paix moussue des arbres. Il avait posé la lame rangée dans le fourreau, lissé le sageo, avait présenté l'arme, salué.

Une grande paix l'avait envahi. Il avait entouré le manche du tissu sacré. Il avait respiré longuement. Ciel et terre. Ouverture fermeture. Shinkokyu.
Il avait attendu. Mais le déclin du jour ne venait pas. Il ne sentait plus les éléments sur lui.
Lentement il avait dégainé. Le bruit de la lame ne lui parlait plus.
Bombé le hara. Accueilli la délivrance.




Vous avez aimé cette histoire ? Partagez-la !
D'autres histoires que vous pourriez aimer...
Quitter la Lecture Zen Options Lecture audio
a
A



OK
Version mobile
Catégories